PETITS LEVRIERS ITALIENS
  STANDARD DE LA RACE et liens.
 


 


Standard FCI N°200  /  17.06.1998 / F

PETIT LEVRIER ITALIEN- LEVRETTE D’ITALIE
(Piccolo Levriero Italiano)
 
TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud en collaboration avec le Dr. A. Roncarati.
ORIGINE : Italie.
DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D’ORIGINE EN VIGUEUR : 30.03.1992.
UTILISATION : Chien de course.
CLASSIFICATION F.C.I. :
Groupe 10 / Lévriers / Section 3 / Lévriers à poil court.
Sans épreuve de travail.
BREF APERCU HISTORIQUE : Le petit lévrier italien descend des lévriers de petite taille qui existaient déjà en Egypte ancienne à la cour des Pharaons.  En passant par la Laconie ( Grèce), où de nombreuses représentations sur des vases et des cratères en témoignent, la race est arrivée en Italie dès le Vème siècle avant Jésus-Christ.  Son plus grand développement se situe à l’époque de la Renaissance à la cour des nobles.  Il n’est pas rare de trouver le Petit Lévrier d’Italie représenté sur les tableaux des plus grands maîtres italiens et étrangers.
ASPECT GENERAL : D’aspect longiligne, son tronc s’inscrit dans le carré et ses formes rappellent en miniature celles du Greyhound et du Sloughi. On peut le qualifier de modèle de grâce et de distinction.
PROPORTIONS IMPORTANTES : Sa longueur est égale ou à peine inférieure à la hauteur au garrot. La longueur du crâne est égale à la moitié de la longueur de la tête. La longueur de la tête peut atteindre les 40% de la hauteur au garrot.
COMPORTEMENT / CARACTERE : Réservé, affectueux, docile.
 
TETE : De forme allongée et étroite ; sa longueur peut atteindre les 40 % de la hauteur au garrot.
REGION CRANIENNE :
Crâne : Plat avec les axes supérieurs du crâne et du chanfrein parallèles. La longueur du crâne est égale à la moitié de la longueur de la tête.  Région sous-orbitaire bien ciselée.
Stop : Dépression naso-frontale très peu marquée.
REGION FACIALE :
Truffe : De couleur sombre, de préférence noire avec des narines bien ouvertes.
Museau : En pointe.
Lèvres : Fines et bien appliquées sur la mâchoire, avec le bord des lèvres d’une pigmentation bien foncée.
Mâchoires/dents : Mâchoire allongée, avec des incisives bien alignées en couronne, robuste par rapport à la taille du chien. Dents saines et en nombre complet, elles sont plantées à l’équerre dans les mâchoires ; articulé en ciseaux.
Joues : Sèches.
Yeux : Grands et expressifs, avec un globe oculaire ni enfoncé ni saillant. Iris de couleur sombre. Bords des paupières pigmentés.
Oreille : Attachée bien haut, petite, avec un cartilage fin. Elle est pliée sur elle-même et portée en arrière sur la nuque et sur la partie supérieure du cou. Quand le chien est en éveil, la base de l’oreille se dresse et la partie distale se tend latéralement à l’horizontale, position appelée communément «  en auvent ».
COU :
Profil : Ligne supérieure légèrement arquée et cassée à sa base vers le garrot.
Longueur : Egale à celle de la tête.
Forme : En cône tronqué, bien musclé.
Peau : Sèche et sans fanon.
CORPS : Sa longueur est égale ou à peine inférieure à la hauteur au garrot.
Ligne du dessus : Profil rectiligne avec une région dorso-lombaire arquée. La courbure lombaire se prolonge harmonieusement dans la ligne de la croupe.
Garrot : Assez prononcé.
Dos : Droit, bien musclé.
Croupe : Très avalée, large et musclée.
Poitrine : Etroite, profonde, descendant jusqu’aux coudes.
QUEUE : Attachée bas, fine même à sa racine, elle s’effile progressivement jusqu'à sa pointe. Elle est portée bas et droite en sa première moitié pour ensuite se recourber.  Passée entre les membres postérieurs et tirée vers le haut, sa longueur doit permettre de dépasser un peu le niveau de la hanche. Son poil est ras.
MEMBRES 
MEMBRES ANTERIEURS : Dans l’ensemble : bons aplombs avec une musculature sèche.
Epaule : Peu oblique avec des muscles bien développés, distincts et saillants.
Bras : Avec un angle scapulo-huméral très ouvert et d’une direction parallèle au plan médian du corps.
Coudes : Ni sortis ni rentrés.
Avant-bras : La longueur du membre mesurée du sol au coude dépasse à peine celle du coude au garrot ; ossature très légère ; avant-bras en parfaite position verticale aussi bien de face que de profil.
Métacarpe : Dans le prolongement de la ligne verticale de l’avant-bras, vu de profil, il est un peu oblique.
Pied antérieur : De forme presque ovale, petit avec des doigts arqués et bien joints.  Coussinets plantaires pigmentés.  Ongles noirs ou foncés selon la couleur de la robe ou celle du pied où le blanc est toléré. 
MEMBRES POSTERIEURS : Dans l’ensemble et vus de derrière : parfaitement d’aplomb.
Cuisse : Longue, sèche, non volumineuse, avec des muscles bien distincts.
Jambe : Très oblique avec une ossature fine et une gouttière jambière bien apparente.
Jarret et métatarse : Ils se trouvent en prolongement d’une ligne verticale imaginaire tirée depuis la pointe de la fesse.
Pied postérieur : Moins ovale que l’antérieur, avec des doigts arqués et bien joints ; coussinets plantaires et ongles bien pigmentés comme aux antérieurs.
ALLURES : Elastiques, harmonieuses sans être relevées (steppantes). Galop rapide à détente sèche.
PEAU : Fine et bien appliquée sur toutes les régions du corps exception faite des coudes où elle est légèrement moins tendue.
ROBE
POIL : Le poil est ras et fin sur le corps sans la moindre trace de franges.
COULEUR : Unicolore en noir, gris, gris ardoise, et jaune ( en italien isabella) dans toutes les nuances possibles.  Le blanc est toléré seulement au poitrail et aux pieds.
TAILLE ET POIDS :
Hauteur au garrot : Mâles et femelles de 32 à 38 cm.
Poids : Mâles et femelles au maximum 5 kg.
DEFAUTS : Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité.
§                             Chiens allant continuellement de l’amble.
§                             Allures relevées ( harpées, troussées, steppantes).
DEFAUTS ELIMINATOIRES :
§                             Convergence ou divergence accentuée des axes crânio-faciaux.
§                             Truffe totalement ou à moitié dépigmentée.
§                             Chanfrein concave ou convexe.
§                             Prognathisme supérieur ou inférieur.
§                             Oeil vairon ; dépigmentation totale des bords des paupières.
§                             Queue relevée sur le dos ; anourie ou brachyurie tant congénitale qu’artificielle.
§                             Ergots.
§                             Robe pluricolore ; poil blanc en dehors des endroits indiqués par le standard.
§                             Taille inférieure à 32 cm ou supérieure à 38 cm, aussi bien chez les mâles que chez les femelles.
 
N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d’aspect normal complètement descendus dans le scrotum.





Vue d'une chapelle crêtoise !

 
Chien .com : Le Monde Francophone du Chien
www.Chien.com
Annuaire Animalier
 
  Bonne visite ! 77202 visiteurs  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=